#TECH243: RISE OF ENERTTANCE

 

ADMPAwards : Bonjour Guy Leba : Peux-tu te présenter, de quel pays viens-tu ? Quels sont tes parcours académiques et professionnels?

Bonjour, je suis belge d’origine congolaise et Ingénieur cadre de la métallurgie.

Après mon MBA en Gestion de Projets Multimédia Interactifs à la Haute Ecole du Groupe Ichec Saint-Louis à Bruxelles, j’ai participé au Projet «Turboline» de Proximus (Ex Belgacom) pour le déploiement de l’ADSL en Belgique.

Ensuite j’ai eu une formation à la Microsoft Service Academy à Thames Valley Park (UK), pour finalement rejoindre le Primary Support Services au sein de Microsoft Sarl pour les Grands comptes.

Après un passage en formation à Microsoft North District / San Fransico (Sillicon Valley), un passage à British Columbia Institute of Technology (BCIT), j’ai occupé des postes de Support Marketing  pour MSN Adcenter à Vancouver, Support Technique pour Sony VAIO en Irlande.

Mes formations en Introduction aux Réseau CCNA Cisco m’ont permis de renforcer mes compétences sur l’Internet des Objects ou Internet de Tout avec la participation au Hackathon (Hackapost) organisé par Bpost, Proximus et Microsoft en Février 2015.

Ma formation sur le Bitcoin ainsi que les cryptocurrencies, dispensée par l’Université de Princeton (Coursera) m’a donné l’opportunité d’explorer les altcoins ainsi que la Machine Virtuelle Ethereum VM.

Aujourd’hui, je suis Administrateur de Atomium Technologies, un accélérateur virtuel d’entreprises qui a pour objectifs de pousser 100 africains à générer 1.000.000 d’euros en chiffres d’affaires annuels d’ici 2020.

 

ADMPAwards : Peux-tu nous parler du Projet Enerttance ? Quelles en ont été tes motivations ?

Alors que j’abandonnais mes études dans les Sciences paramédicales, à la question de savoir qu’elles études aurait fait mon feu père (Leba Wawa Ossay) s’il devait recommencer sa carrière, il m’a offert et ouvert  «La Route du Futur» de Bill   Gates, m’enseignant que l’avenir reposait sur les nouvelles technologies de l’Information. J’ai rejoint Microsoft et j’ai poursuivi la route. J’étais triste lorsque j’ai appris que mon pays d’origine (RDC) était le plus pauvre au monde selon le FMI. Je me suis souvenu de ce qui était écrit dans la page 222 de «La Route du Futur»: «Bientôt, nos banques seront électroniques – fini les succursales les briques, le mortier, les frais généraux élevés! Ces banques électroniques seront extrêmement compétitives. Les transactions s’effectueront à partir d’ordinateurs», Au-delà des moyens financiers, les études récentes ont prouvé que 621 millions d’Africains n’ont pas accès à l’électricité et que l’accès universel n’est pas prévu avant 2080, que 727 millions d’africains utilisent encore le charbon et le bois pour cuisiner, ce qui entraîne la mort de 600.000 africains par an à cause de la pollution, que seul 72% des étudiants terminent leurs études primaires. Finalement, j’ai pensé à créer une platteforme pour le fiancement des projets énergetiques en Afrique afin que chaqu’un puisse reçevoir de l’Energie, devenir actionnaire dans un Projet de déploiement de SmartGrids pour  de l’Energie verte et propre à partir de panneaux solaires, échanger le surplus produit avec des habitations et bâtiments qui n’en ont pas par soucis de partage ou tout simplement vendre  ses jetons sur des plates-formes contre des euros, dollars, yens ou autre crypto-monnaies. Chaque africains pourra ainsi étudier, travailler, se nourrir et  générer de la fortune.

ADMPAwards : Quelles sont les rapports entre «ATOMIUM TECHNOLOGIES» et «Enerttance»?

             Atomium Technologies développe les technologies nécessaires (Intelligence artificielle, Blockchain, Internet des Objets) afin de créer un écosystème  autour du potentiel énergétique de l’Afrique.

ADMPAWards : Comment le Projet Enerttance fonctionne t-il concrètement dans la vraie vie (Real-Life)?

Les smartgrids sont constitués de panneaux solaires qui produisent de l’Energie grâce au soleil. Ils sont connectés au réseau mondial grâce à l’Internet des Objets et l’énergie produite est transmise vers ceux qui en ont besoin avec un système de répartition de charges grâce à de l’intelligence artificielle. Enerttannce est la concaténation des mots «Energy» et «Remittance» et offre  la possibilité de payer les factures d’électricité de n’importe qui sur la planète disposant de n’importe quel type de compte, portefeuille. Une carte SIM suffit pour envoyer de l’Energie et éclairer.

ADMPAwards : Quelles sont vos cibles?

Nous n’avons pas de limites, si vous vivez dans un pays ensoleillé et que vous avez besoin d’énergie ou de commercialiser l’énergie produite par vos panneaux solaires, le Projet Enerttance vous concerne.

ADMPAwards : Quels types de partenariat recherchez-vous?

L’écosystème que nous mettons en place est vaste et  nos API (Application Program Interface) nous permettent d’échanger de l’argent, de l’énergie des données avec tout le monde (Voir Image Ecosystème). Le Projet va s’accentuer lorsque les professionnels de la formation, de la finance, des transports et douanes vont nous rejoindre, sans oublier tous les aspects juridiques.

ADMPAwards : En quoi consiste votre collaboration avec ADMP à travers le Projet Enerttance en Afrique? Comment ADMP peut-il vous aider?

ADMP a été notre premier support PR dans les réseaux sociaux au travers de ses 14.000 membres. Nous avons observé une croissance du nombre de visites sur nos pages ainsi que dans les réseaux sociaux. ADMP agit aussi comme apporteur d’affaires et formateurs des agents en Afrique.  Nous comptons sur ADMP pour créer un réseau d’information et de communication.

ADMPAwards : Quel est ton avis sur la hausse bu bitcoin et son impact sur la vie des entrepreneurs ? La hausse de la valeur du Bitcoin que nous avons observé au début de l’année  est causée par plusieurs facteurs:

  • Le fait que les habitants en Chine ont du mal transférer leurs économies. Ils trouvent au Bitcoin une valeur refuge (Ils forment d’ailleurs la plus grande communauté d’utilisateurs qui confirment et sécurisent les transaction du réseau Bitcoin en les validant grâce à la cryptographie ainsi qu’à la puissance de calcul de leurs machines),
  • La suppression de certains billets de banque en Inde a provoqué la hausse du cours et il s’échange à un taux plus élevé qu’en Europe.
  • La variation des flux migratoires entre les Etats-Unis et le Mexique aura aussi son influence sur le taux car le fait de moins voyager impliquera une augmentation des transferts dans le cadre de la remittance.
  • Acceptation du Bitcoin comme ETF (Exchange-Traded Fund ou fonds négociés en bourse): Il est considéré par de nombreux experts, entreprises et investisseurs comme un produit important qui pourrait introduire le Bitcoin au grand public. Les investisseurs ainsi les négociants hautement qualifiés pourront acheter et posséder des Bitcoins sur les marchés boursiers ainsi que les plates-formes réglementées.
  • Une fois ces deux FNB Bitcoin approuvés par la SEC, on pourrait observer l’adoption et à l’implication des sociétés d’investissement traditionnelles ainsi que des négociants de premier plan.
  • Au-delà des aspects sociaux-économiques, la technologie va nettement évoluer en 2017. Vous entendrez parler des termes tels que Segregated Witness (SegWit), Lightning Network, Tumblebit qui sont toutes des solutions d’Évolutivité (Scalability) étudiées dans le but de faire face au nombre croissant d’utilisateurs ainsi que du volume de transactions.
  • Le taux est difficile à prédire car il dépend de plusieurs facteurs. Toutefois, j’encourage tout entrepreneur africain à s’y mettre maintenant car nous sommes encore dans la phase où les «Early Adopters» observent de nombreux bénéfices à l’horizon.
  • En savoir plus sur nous:

http://www.atomium.tech

http://www.enerttance.tech

https://medium.com/@enerttance

                        HackaPost Q&A Session chez Proximus (http://blog.enco.io/page/3/)

Laisser un commentaire