TECH216: ESEN – SUPER CAMPUS NUMERIQUE

 

ADMPAwards : Bonjour Miss Rim Jallouli Chaabouni : Pouvez-vous présenter, de quel pays venez-vous ? Quels sont vos parcours académique et professionnel ?

Bonjour, je vous remercie pour votre intérêt. Je suis tunisienne, enseignante universitaire depuis l’an 2000, docteur en marketing et innovation depuis 2006. J’ai poursuivi mes études en Tunisie à l’IHEC de Carthage puis un doctorat à l’Université Tunis Al Manar en cotutelle avec l’Université de Corté. J’ai été élue en Juillet 2011 directrice de l’école Supérieure d’économie numérique (ESEN) à l’Université de Manouba en Tunisie. Je suis également présidente fondatrice de l’Association tunisienne d’économie numérique (ATEN), une association créée en 2013 avec mes collègues tunisiens pour promouvoir la formation et la recherche dans le domaine du digital en Tunisie. Je suis également professeur visiteur, conférencier invité et chercheur associé dans plusieurs universités africaines et asiatiques (UMDS Japan, University of Juhensbourg, Université Libanaise Internationale Beyrouth et Nouakchott). J’ai aussi contribué à l’organisation et au développement de plusieurs conférences locales et internationales en tant que membre du comité scientifique, ou country chair, general chair ou honorary chair (Global Business and Technology Association Conference, International Conference on Digital Economy ICDEc, International Conference on Business, Economics, Marketing & Management Research BEMM…)

ADMPAwards :Pouvez-vous  nous parler de « ESEN » (Ecole Supérieure d’économie Numérique) ?

L’ESEN est une école de l’enseignement universitaire à l’Université de la Manouba, spécialisée dans les formations en Technologies des systèmes d’information, e-commerce, veille et intelligence web. Son site web est www.esen.tn.  Deux départements ont été crées à l’ESEN en 2013 : Un département TSI axé sur les études technologiques, et un département e-management orienté plutôt sur la transformation digitale des domaines de la finance, du marketing, la GRH et le management stratégique. L’ESEN a choisi de s’installer dans le Technopark Manouba pour appuyer son positionnement stratégique de spécialisation dans le  digital et d’ouverture sur les entreprises et organisations œuvrant dans ce domaine en expansion.

ADMPAwards : Nous avons vu une grosse campagne de communication digitale à travers le hastag #ICDEc2017. Pouvez-vous nous dire un peu plus sur la seconde édition #ICDEc2017 ? Comment vous ait venu l’idée de mettre sur pied la première conférence ICDEc  en 2016 ? Quel a été le bilan final?

Une  communauté ICDEc est en train d’être créée ! Les participants et invités ICDEc 2016 ont gardé une très bonne appréciation de cet évènement et ils ont confirmé cette année leur participation dans la deuxième édition ICDEc 2017 qui se tiendra du 4 au 6 mai à Sidi Bou Saïd.

A travers la conférence internationale sur l’économie numérique, un espace de discussion et de réflexion est né pour explorer des thématiques nouvelles. Cette année des sessions spéciales ont été intégrées dans l’appel à communication notamment  les sessions  « Green cloud computing »,  « Smart learning enviroments » et « Computational intelligence for physiological and affective computing ».

Le site web de la conférence est très riche en information sur les comités, les thématiques, les dates importantes et les keynote speakers:Site web : http://www.aten.tn/ICDEc2017

L’équipe de l’Association Tunisienne d’économie numérique (ATEN)  a commencé en 2013 par l’organisation de formations et certifications en optimisation web, technologies web ou mobiles adressées aux chercheurs et enseignants tunisiens. Une recherche menée  sur les formations et conférences internationales en économie numérique a repéré l’absence d’une conférence régulière internationale sur l’économie numérique, d’où l’opportunité pour l’équipe de lancer ce projet d’une conférence internationale annuelle qui vise à former un réseau international de chercheurs dans le domaine du digital avec les deux composantes technologiques et business innovation.

La première édition ICEDc 2016 s’est tenue en avril (27-30) à Carthage. Les résultats sont très encourageants grâce à la participation de spécialistes dans le domaine du web intelligence, knowledge discovery et la transformation digitale. Les participants et invités de différents pays ont enrichi les discussions de thèmes diverses comme le digital marketing, la sécurité multimédia et des réseaux et les systèmes de recommandation. Un programme culturel riche a été aussi minutieusement choisi pour permettre aux participants de différents pays (USA, Canada, France, Mauritanie..) de visiter le musée de Carthage et le musée Ennajma Ezzahra à Sidi Bou Saïd (Les photos sont  publiées dans la rubrique galerie sur le site de la conférence). Une  communauté ICDEc est en train d’être créée ! Les participants et invités ICDEc 2016 ont gardé une très bonne appréciation de cet évènement et ils ont confirmé cette année leur participation dans la deuxième édition ICDEc 2017 qui se tiendra du 4 au 6 mai à Sidi Bou Saïd.

ICDEc 2017 est une nouvelle opportunité pour les chercheurs en économie numérique : un espace de soumission d’articles pour évaluation sérieuse de la part de spécialistes confirmés de plus de vingt pays et de différents domaines technologiques et Business.

ADMPAwards: En quoi consiste votre collaboration avec ADMP? En quoi ADMP peut-il vous aider?

ADMP , une opportunité de réseautage pour les spécialistes en Technologies et Business ! Un espace ciblé de communication et d’échange. Les mots clefs : Jeunes, Start up, Afrique et Technologie. Pour la Conférence « International Conference on Digital economy ICDEc 2017 », ADMP est le partenaire de communication digitale pour le continent Africain !

 

ADMPAwards : Quelles ont été vos plus grosses réalisations professionnelles en Tunisie ?

En collaboration avec les collègues de l’ESEN, nous avons pu concevoir des formations novatrices en TSI, e-commerce et web intelligence et nous avons pu surtout les valider et les adopter à l’ESEN et dans d’autres établissements de l’université publique tunisienne. Des formations pensées avec les acteurs du digital nationaux et internationaux (entreprises du secteur privé, ministères, ONG), en réponse aux exigences du marché de l’emploi dans le domaine du digital. Nous avons aussi instauré à l’ESEN un système qui encourage les initiatives innovantes en termes de formation, d’activités et d’évènements proposés pour les différents acteurs comme la chambre de commerce, le centre des affaires, les technoparks ou les clubs étudiants.  Sept clubs ont vu le jour à l’ESEN depuis 2012 : Microsoft club, Android club, ESEN Robotic, ESENJoker, Enactus et JEE, ESEN Youth Club).

La dynamique est visible à travers la page FB de l’ESEN et une énergie positive redonne espoir dans le potentiel des universités publiques tunisiennes.

Un autre exemple d’initiative pertinente mise en place depuis près de 4 ans à l’ESEN est la modernisation des systèmes d’information et le lancement de la plateforme (esen.tn) avec plusieurs applications intégrées pour gérer les soumissions de candidature aux mastères, les emplois du temps, l’encadrement, le dépôt et les soutenances des projets de fin d’études.

Ces applications ont permis un gain de temps, une optimisation des ressources, et aussi une transparence au niveau des processus de sélection. L’ATEN a joué un rôle primordial pour booster ces initiatives et mettre en réseau des compétences de différents domaines du digital pour bien mener la transformation digitale dans des secteurs comme l’éducation, la santé ou la culture. Notre communication avec les jeunes est axée sur l’importance des technologies d’information et de communication comme moteur de développement économique et social, vecteur de rayonnement culturel et levier de bien-être. Une technologie au service de l ‘Homme.

ADMPAwards : En tant que femme engagée, quel est votre avis sur le développement de l’entreprenariat féminin en Tunisie?

Le développement de l’entrepreneuriat est un vrai challenge en Tunisie. Le domaine du digital offre plusieurs possibilités aux jeunes diplômés tunisiens en technologie des systèmes d’information. Avec le nombre de femmes diplômées, l’entrepreneuriat pourrait constituer une bonne alternative au processus de recherche d’emploi. En outre, le développement des réseaux sociaux a profondément aidé les femmes dans les régions rurales ou défavorisées à communiquer au-delà des frontières géographiques à propos de leurs produits et services (photos, vidéos, prises de RDV, livraison à domicile…) ce qui a permis de capitaliser sur des compétences métiers spécifiques à certaines régions (Poterie, artisanat, tapisserie, pâtisserie, argenterie, bijouterie, …). L’avenir est prometteur, l’important est de capitaliser sur des expériences pilotes réussies « Success stories » !

ADMPawards : Quel(s) messages donneriez-vous aux entrepreneurs et aux femmes qui ont des idées de projets et ont peur de s’exprimer ?

La peur détruit le rêve ! Et tout projet commence par un rêve ! Tout est possible et réalisable ! L’important est de fixer des objectifs clairs puis de tracer une stratégie pour y parvenir. La clarté de la vision, la générosité dans le travail, la persévérance et le sens du réseautage sont des facteurs clefs de succès.

La devise : « Think different » et « nous entourer d’une bonne équipe » pour nous accompagner dans notre chemin. D’ailleurs, si vous l’aviez remarqué lorsque vous m’aviez posé la question sur mes réalisations professionnelles, j’ai évoqué les projets des équipes ESEN, ATEN et ICDEc. Sans mon équipe, je n’aurai jamais pu concrétiser ces « rêves ».

 

Laisser un commentaire